Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 17:56
Source JSL le 31/10/2013 à 05:00 | Patrick Audouard 
Bertrand Catherin, commercial, présente les nouveaux produits à base de poulet fabriqués chez LDC. Photo P. A.

Bertrand Catherin, commercial, présente les nouveaux produits à base de poulet fabriqués chez LDC. Photo P. A.

Le géant de l’agroalimentaire LDC continue à se développer sur le secteur, bressan avec des outils de production remodelés sur plusieurs sites.

LDC va bien, merci pour lui. Le pôle volaille du groupe affiche actuellement une belle santé, avec une activité en hausse sur le premier semestre 2013. Une bonne nouvelle pour les sites bressans du groupe, qui voient en ce moment leurs outils de travail profondément modernisés. Une absolue nécessité pour le directeur du pôle sud-est du groupe, Christian Ragaigne. « Une entreprise doit être constamment bénéficiaire pour investir, explique-t-il. Quand, par exemple, la grande distribution décide de faire une opération sur les escalopes de poulet, et qu’il faut leur fournir 50 tonnes en une semaine, vous ne prenez que si vous êtes capable de le faire. Dans notre secteur, ça va très vite. »

LDC Bourgogne

Le groupe a décidé d’investir 18 millions d’euros sur trois ans pour le site brangeois. L’atelier découpe et conditionnement de poulets a ainsi été totalement modernisé (avec installation d’un processus d’assemblage de poids, qui permet notamment de faire des barquettes à poids fixe). La station de prétraitement a, de son côté, été mise en route.

D’autres aménagements sont à l’étude, notamment la construction d’une halle d’attente pour le stockage des volailles vivantes, ou encore un remodelage du secteur abattoir. « C’est simple, depuis 1978 jusqu’à aujourd’hui, on refait l’usine tous les 15 ans », sourit Christian Ragaigne.

Guillot Cobreda

L’entreprise basée à Cuisery et Romenay, spécialisée dans les chapons et volailles de Bresse, se transforme elle aussi. Sa chaîne d’abattage a été complètement remodelée. Par ailleurs, le groupe LDC envisage un agrandissement des quais d’expédition. deux millions d’euros ont été investis sur le site depuis trois ans.

Mairet

Après l’agrandissement l’an dernier des salles d’emballage et d’expédition, ainsi que des locaux sociaux, aucun bouleversement n’est prévu sur le site d’abattage de Simard dans les prochains mois.

Huttepain Soreal Aliments

L’entreprise est née il y a six mois du rachat du site Evialis de Louhans par LDC. L’objectif du groupe : produire localement les aliments pour les volailles. 500 000 € ont été investis afin d’automatiser le fonctionnement du site, notamment le chargement des camions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Molliere - dans Info
commenter cet article

commentaires