Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 22:13
Source : Ouest-France - 29/03/2015
Après deux décennies de démarches, la précieuse IGP (Indication géographique protégée) est espérée l'an prochain.
Sarthe - Agroalimentaire C'est un article de notre confrère Emmanuel Guimard, aux « Échos » qui a remis hier le sujet sur la table : depuis presque vingt ans, les producteurs de rillettes du Mans courent après l'IGP (Indication géographique protégée). Un comble lorsque l'on sait que Tours (Indre-et-Loire) a obtenu une IGP pour des rillettes, « couvrant le département d'Indre-et-Loire et les cantons des départements limitrophes ». Autrement dit, alors que la terre d'origine des rillettes est bien en Sarthe, ce sont les voisins du centre qui bénéficient de l'IGP convoitée. 200 emplois
La guéguerre pourrait faire sourire dans les chaumières si l'on oubliait que les fameuses rillettes du Mans représentent aujourd'hui la bagatelle de 200 emplois pour une production annuelle, précisent « les Échos », de l'ordre de 10 000 tonnes. Ce sont principalement les artisans manceaux et quatre industriels, Luissier-Bordeau-Chesnel, Bahier, Fassier et Prunier, qui se serrent les coudes pour obtenir l'IGP. Les consommateurs avertis pourraient objecter que la fameuse IGP ne changera rien au goût des pots de rillettes. Il s'agit plutôt pour les professionnels de la filière d'une démarche « sécuritaire », pour éviter que n'importe quel fabricant puisse s'arroger l'appellation « rillettes du Mans ». Et sûrement pas les Tourangeaux ou les Bretons.
Troisième essai Les professionnels ont confié qu'ils espèrent cette fameuse IGP pour 2016. Ils avaient d'abord été retoqués pour avoir établi un périmètre trop large, puis en 2010 pour avoir trop restreint le périmètre à 19 cantons. Un troisième essai a été lancé et le cahier des charges a été validé, le 16 octobre 2014, par l'INAO (Institut national de l'origine de la qualité). Prochaine étape : les ministères de l'Agriculture et de l'Économie. Les Sarthois miseront beaucoup sur l'appui du ministre Stéphane Le Foll. Puis viendra l'ultime épreuve : la Communauté européenne. N'est pas rillettes du Mans qui veut !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Molliere - dans Info
commenter cet article

commentaires

Pierre 04/05/2015 10:46

Cette bataille dure maintenant depuis bien longtemps. J'espère pour ces entreprises et les rillettes du Mans, qu'elles obtiendront cette fameuse IGP en 2016. Plus qu'un an à patienter !