Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 20:47

Volabraye à Savigny : le site va s'agrandir 07/04/2015 05:38 - Source / Nouvelle République 41 Dans l'atelier de découpe de la dinde où la cuisse est désossée et parée à la main. - dr Le site des abattoirs et découpe de viande de volailles de Savigny va s’agrandir. Une extension de 2.800 m 2 prévue pour fin 2015. Au sein du groupe LDC Spécialisée dans la dinde Augmentation des volumes et hausse de l'activité escalopes et barquettes conjuguées à des investissements dans de nouvelles machines et vous arrivez à la nécessité de pousser les murs. Avec 17.800 tonnes de dindes abattues et conditionnées l'an passé par ses 383 salariés contre 15.443 tonnes et 300 salariés en 2012, pour un chiffre d'affaires de 64,2 M€, Volabraye poursuit son développement. « Sur ce site de Savigny, ce sont 6 M€ qui vont être investis »,précise Jean-Christophe Lemarié, directeur depuis 2011, rappelant que le groupe LDC dispose en Loir-et-Cher d'un second site avec à Droué l'abattoir Servais qui emploie 300 personnes. Pourtant la concurrence est rude. Et le directeur de Volabraye de souligner que 70 % des volailles consommées sont élevées dans la communauté européenne. Par ailleurs, la consommation des poulets a augmenté de 60 % en vingt ans, mais avec une hausse forte des importations de Bulgarie, Allemagne, Pays Bas ou encore Thaïlande et Brésil. Dans le même temps, la consommation de viande de dinde a chuté de 3,70 % l'an passé et de 12 % pour le poulet. Un contexte où la qualité de l'abattage, de la découpe et des produits élaborés sont une préoccupation constante. Ainsi sur ses lignes saucisserie (750 tonnes par an), Volabraye prépare des produits élaborés comme paupiettes ficelées automatiquement ou à la main avec ici un décor avec une tranche de tomate ou de champignon. Préparation encore plus affinée avec les brochettes (1.000 tonnes par an) où sont placés à la main morceaux de dinde alternant avec poivrons, oignons, citron et tomates… En moyenne, 180 paupiettes à la main en une heure si elle est ficelée à la main contre 110 en automatique ! Plus loin, ce sont les chairs à saucisse qui sont préparées avec de la viande de porc et des condiments selon des fiches recettes pour être broyées et mélangées. Des saucisses, des chipolatas, des paupiettes, des brochettes… tout est bon pour diversifier les produits issus de la dinde. A moins de la proposer en barquette en escalope tranchée au gramme près, en cube, en filet, en émincé ou en cuisse entière. Édith Van Cutsem

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Molliere
commenter cet article

commentaires