Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 19:30

Source : Ouest-France Edition Sablé - 11/12/2010

 

Un peu plus d'un an après le rachat des usines du groupe Marie par LDC, le site sabolien continue sa mutation pour s'adapter au nouveau contexte.

 

151 salariés

Ils sont 151 à travailler au niveau de la production, de la maintenance, dans les services de qualité, les ressources humaines, la recherche et le développement. "Notre usine n'a pas été concernée par le plan de sauvegarde de l'emploi du mois d'avril dernier qui a entraîné la suppression de 99 postes chez Marie", explique Nicolas EYMEOUD, directeur du site sabolien.

 

15 nouveaux postes à Sablé

C'est une des conséquences de l'intégration au sein du groupe LDC. Dès ce lundi, un service de comptabilité va s'installer dans les locaux de la zone d'activité de l'Aubrée. "Il comptera neuf personnes qui s'occuperont du site Marie de Briec, près de Quimper, de Viriat, près de Bourg-en-Bresse, et du nôtre".

Au mois de mars, ce sera au tour des six personnes de la cellule Recherche et innovation de prendre leurs fonctions dans ces mêmes locaux. "Elles vont travailler pour l'ensemble du pôle traiteur du groupe LDC. Alors que le service de recherche et développement s'occupe plutôt de la mise au point des recettes, la mission de cette cellule sera d'utiliser toutes les technologies possibles afin d'aller largement au-delà de ce qui se fait aujourd'hui dans notre secteur." Ces quinze postes ont été principalement pourvus en interne.

En début d'année prochaine, l'usine va également changer d'outil informatique pour passer sur le système LDC.

 

Une nouvelle gamme de produits marie-photo-blog179.jpg

Marie a emboîté le pas à d'autres marques et s'est lancée à son tour dans la conception de plats chauds en boîte, les "box". 18 recettes ont été élaborées. Boulettes de viandes, colin, mini-knacks...

Sur le site de Sablé, la fabrication a commencé en octobre dernier. "Nous nous adaptons aux nouvelles tendances de la consommation, indique Nicolas EYMEOUD. Ce nouveau marché représente actuellement 10 à 15% des 9500 tonnes de produits que nous avons fabriquées cette année. Ce volume total a, de son côté, augmenté de 6,7% par rapport à l'année dernière".

 

Nouria MOOLNA

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Molliere - dans Info
commenter cet article

commentaires